© 2014 by Johanna Durimel. 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr

Ma peinture  se nourrit d’images, d’histoires et de croyances qui ont jalonné mon enfance, qui constituent ma sensibilité artistique et révèlent mon identité caribéenne.

 

Fascinée par le fantastique, mes tableaux sont en grande partie consacrés à des portraits mi-imaginaires / mi-réels de femmes.  Je m’intéresse beaucoup à leur influence, leur rapport aux autres, au monde, à l’Univers.  Pour moi, chaque visage raconte une histoire, histoire que l’œil extérieur et subjectif du spectateur re-crée selon son propre vécu. Utiliser le sable à l’état naturel, c’est lui rendre sa dimension sacrée qu’invoquaient jadis les peuples navajos et tibétains dans leurs peintures curatives.

 

L’acte de peindre avec cette matière se veut un travail physique requérant une grande concentration mais également spirituel. Il témoigne de ma volonté d’observer le monde avec des yeux qui vont au-delà du réel.  Je cherche à représenter le non visible à travers le visible tout en inspirant à l’autre  réflexion, prise de conscience, compréhension et partage.

D

émarche artistique

English Version

English Version
English Version
English Version

arlons du sable...

 Je pensais que le sable n’avait plus aucun secret pour moi.

 

Ce n’est qu’en 2007 que j’ai découvert l’ampleur des trésors que pouvait livrer cette matière insolite et si fascinante.

 

Du noir de jais du relief volcanique de Basse-Terre au blanc lumineux des plateaux calcaires de la Grande-Terre, le sable offre une palette de couleurs extraordinaire qui libère la créativité artistique.

 

Au-delà des plages de Guadeloupe, je souhaite découvrir les potentialités des sables d’ailleurs et rejoindre ainsi le club de passionnés des collectionneurs de sables, « les arénophiles du monde».                                          

P

English Version
English Version
English Version

English Version